Choisir son linge de lit - Matière - Epaisseur - Qualité

Pour choisir votre linge de maison vous devez considérer trois critères : la matière , la qualité du tissage et enfin le décor de la housse de couette ou de la serviette de bain. Le décor est divisé en couleur et en motif.

 

Comment choisir sa parure de lit

La matière

Quoi de plus sensuel que la housse de couette ? On la caresse, on la plie et on la froisse. Son toucher est doux ou rugueux, souple ou raide. Tout dépend de la matière dont elle est faite. Synthétiques ou naturelles, elle offre des sensations et des touchers différents.

Le lin : La fibre de lin est écologique qui ne nécessite que très peu d'engrais et de pesticides et n'a besoin d'aucune irrigation. La France est le premier pays producteur de lin textile. Ses fibres naturelles, souples et douces, respirent. Le lin est frais en été et isolant en hiver. Le lin se bonifie en vieillissant. Les lavages le rendent plus beau et plus doux. Le lin ne se déforme pas. C’est la raison pour laquelle il a servi pendant des siècles à faire les cordes d’arc. Cerise sur le gâteau, pas besoin de le repasser ! Même froissé, il est très élégant.

Le métis : Le métis est un mélange de fibres de lin et de coton. C’est un tissu résistant, noble et également très confortable. Le métis combine les qualités du coton et celle du lin.

Fleur de coton

Le coton : Le linge de lit de qualité standard est en pur coton à 57 fils/cm². Il s’accorde rapidement à la température du dormeur et absorbe bien l’humidité. Il est doux au toucher et facile d’entretien. Il dure longtemps et se montre résistant à l'usage comme aux lavages.

Le coton Bio : Le coton bio est élevé avec des méthodes plus économes en eau. Les producteurs de coton bio limitent l’utilisation de substances toxiques lors de sa transformation en fibre textile. Les teintures, elles aussi, sont choisies afin de respecter au mieux l’environnement. Le linge de lit en coton bio est choisi par les consommateurs pour sa facilité d’entretien, sa souplesse, sa douceur, son confort en toutes saisons et le fait qu’il soit plus sain pour l‘homme et l’environnement que le coton normal.

La Percale : C’est plus une indication de qualité que de matière véritable. La percale désigne un tissage plus dense, à 80 fils au cm2. La percale de coton est douce et soyeuse au toucher. Son aspect est lisse et mat, parfaitement opaque La percale est très résistante et durera longtemps tout en gardant l’aspect du neuf. La parure de lit en percale est un objet de haute qualité.

Le satin de coton : Et si vous empruntiez le lit de Cendrillon ? Quel bonheur de se couchez comme une princesse et de froissez le satin ! Tout comme la percale, le satin est un procédé de tissage. Mais plus fin et plus serré avec une densité supérieure à 115 fils/cm². Le toucher du satin est soyeux et le satin de coton ne glisse pas. Il est d’une grande douceur et son rendu est brillant d’un côté et mat de l’autre. Le coton utilisé peut être du coton d'Égypte aux longues fibres qui est considéré comme le plus beau du monde. Très résistantes, les parures de lit en satin sont les plus belles que l’on puisse trouver en coton.

La flanelle : Bichonnez-vous, glissez sous une housse de couette en « pilou-pilou » ou dans des draps en flanelle. La flanelle de coton aussi appelée pilou a un effet duvet. Bien chaude, elle vous protègera du froid hivernal. Dans cette étoffe, les fibres de coton sont brossées et rasées. Les fils dégagés par le brossage forment une couche douce et isolante qui garde bien la chaleur.

Le Jersey de coton : Dans le jersey, les fibres de coton ne sont pas tissées mais tricotées. Cela donne un drap à l'aspect de tee-shirt. Confortable, souple et extensible, le jersey s'adapte parfaitement autour du matelas, c'est pourquoi se pose la question : pour le drap housse, jersey ou coton ? Le coton jersay est souvent préféré, notamment pour les matelas très épais.

Le polycoton : La parure de lit en polycoton est pratique. Elle est vite sèche, irrétrécissable, infroissable, résiste aux lavages, garde ses couleurs, facile à repasser et économique. Avec tous ces avantages, le linge de lit en polycoton, mélange de coton et fibres synthétiques, serait le plus demandé s’il était aussi le plus confortable.

Les microfibres : Composée uniquement de polyester, la parure de lit en microfibres est très légère. Elle est aussi facile à nettoyer, douce au toucher et très résistante. Facile à repasser, elle sèche rapidement. Les microfibres sont moins « respirantes » que les fibres naturelles.

La viscose de bambou : Il ne faut donc pas confondre les fibres de bambous produites à partir de l’écorce du bambou par un procédé proche de celui utilisé pour le lin avec la viscose de bambou. Celle-ci est une fibre synthétique produite par dissolution de la cellulose du bambou. De plus en plus utilisée pour le linge de lit, la viscose de bambou est une fibre synthétique qui possède des qualités habituellement trouvées avec les fibres naturelles. Facile d’entretien et résistante, elle est beaucoup plus douce et souple que le coton et respectueuse des peaux sensibles. Elle ne gratte pas et évite les démangeaisons. Avec cette « soie artificielle », vous oublierez votre fer. Si votre parure de lit est correctement étendue après lavage, il ne sera pas utile de la repasser !

La qualité

La qualité du tissu de votre linge de lit dépend de trois éléments : l’épaisseur du tissu, la longueur des fibres et le nombre de fils au centimètre carré.

Epaisseur du tissu : On parle ici de grammage. Il s’agit du poids du tissu pour un mètre linéaire soit 1m x 1,40m. Une housse de couette en coton pèse autour de 110g au m2. Un tissu plus épais et plus lourd sera plus chaud, laissera moins passer l’air et se tiendra mieux qu’un autre plus fin.

Longueur des fibres : La qualité d’une fibre est souvent associée à sa longueur. Plus les fibres sont longues, plus le fil et le tissu sont résistants. Une fibre de coton ou de coton bio mesure entre 1 et 5 cm. Une fibre synthétique a une longueur infinie. Le peignage permet d’éliminer les fibres courtes.

Finesse des fibres : Plus une fibre est fine plus elle est douce et souple. C’est le cas du coton et du coton bio. La soie est le modèle de la fibre longue et fine. Pour les fibres synthétiques, on peut contrôler le diamètre et la longueur n’a pas de limite. La ténacité, l’uniformité et la flexibilité sont autant de propriétés définissant la qualité d'une fibre.

Densité au cm2 : 57 fils, 80 fils, 100 fils … ces nombres vous indiquent le nombre de fils présents dans un cm2. Il s’agit de la somme des fils de chaine et des fils de trame. Plus le nombre est élevé plus le tissage est serré et plus la toile est résistante et douce. Cette caractéristique doit aussi être estimée en fonction de la matière première, la qualité du fils et du tissage. Ainsi, deux toiles avec le même nombre de fils peuvent avoir des aspects différents. A partir de 57 fils au cm2, 30 fils dans la chaine 27 fils dans la trame, une toile de coton peut être considérée comme de bonne qualité. Ce sera 80 fils pour la percale et 115 pour le satin.

Le décor

Parure de lit eleven

Les imprimés originaux sont une vraie spécificité d’ Oonook, et le choix est vaste. Nous vous proposons plus de 800 dessins de tous styles. La majorité de nos modèles sont des créations. C’est pour vous l'assurance de modèles uniques et de qualité.

Motifs : En règle générale, les dessins sont déclinés sur les différents éléments de la parure. Le dessin principal est présent sur la taie carrée et au recto de la housse de couette tandis que la taie rectangulaire, le traversin, le drap-housse et le verso de la housse de couette porte un autre motif appelé le coordonné. Ce dernier peut être le même motif en plus petit ou d’une couleur assortie ou encore d'un motif complètement différent. A ce moment-là, la housse de couette est réversible et vous bénéficiez de 2 décors !

Couleurs : Un motif peut être décliné en plusieurs teintes. Un dessin peut aussi comporter plusieurs couleurs. Plus il y en a, plus le dessin est de qualité. Mais de multiples couleurs ne veulent pas dire un dessin multicolore. Une parure peut comporter plusieurs nuances de rouges différentes.

Tissé teint : Dans cette technique, les fils sont teints avant d’être tissés. Cette technique se rapproche de la broderie. Les motifs sont plus fins, plus précis, avec des couleurs plus vives. Comme la couleur est tissée au cœur du linge, elle résiste bien aux lavages.

Impression digitale : Extrapolée de l’impression jet d’encre, cette technique permet d’imprimer des images très détaillées, voir même des photographies, avec une exactitude. Le motif est directement imprimé sur la toile sans les étapes préparatoires des impressions traditionnelles. Il n’y a pas de limite au nombre de couleurs et les motifs sont très fins. Cette méthode est également écologique car il n'y a pas de déperdition de colorants. Les motifs imprimés sont chatoyants, lumineux, profonds et réalistes. On les croirait imprimés en relief.